Du curcuma dans des pâtes | Comment optimiser ses bienfaits au quotidien!

Pâtes au curcuma, tomates, zucchini, citron et bocconcini | Catelli

Je suis certaine que tu as déjà goûté à du curcuma dans ta vie. Que ce soit dans un curry, une soupe, un “lait d’or” ou tout autre mets ayant une couleur jaune orangé vibrante. C’est vraiment une épice qui a la cote depuis plusieurs années.

+++ Cet article est réalisé en collaboration avec Catelli  #pub. Toutes les opinions sont les miennes +++

La petite histoire du curcuma

Vous le saviez peut-être déjà, mais le curcuma appartient à la même famille botanique que le gingembre et elle s’apprête de manière bien similaire. La partie que l’on consomme se nomme le rhizome et constitue la partie souterraine de la plante. Celle-ci peut se manger fraîche ou encore séchée et réduite en poudre[1].

En plus de donner du punch et une magnifique coloration à une multitude de recettes, le curcuma est une épice utilisée à travers le monde pour ses réputées vertus sur la santé. Dans les médecines plus traditionnelles provenant de l’Inde ou de l’Asie du Sud-Est, le curcuma est utilisé pour traiter des problématiques variées, de l’arthrite jusqu’aux troubles digestifs, en passant par les allergies et la dépression. Est-ce que ces bienfaits sont officiellement confirmés dans la littérature scientifique?

Pâtes au curcuma, tomates, zucchini, citron et bocconcini | Catelli

Composantes actives du curcuma

La curcumine, une substance appartenant à la famille des curcuminoïdes est l’une des composantes majeures du curcuma[2][3]. La racine fraîche contient environ 2% à 9% de curcuminoïdes, tout dépendant de son origine, des conditions météorologiques et de la qualité du sol dans lequel il a poussé[4]. Cette molécule donne au curcuma sa teinte d’un jaune vif. C’est d’ailleurs cette dernière qui est utilisée dans l’industrie en tant que colorant naturel dans une variété d’aliments sucrés et salés.

Plusieurs suppléments alimentaires sont fabriqués à partir du rhizome séché et contiennent généralement une teneur plus élevée en curcuminoïdes. Toutefois, il est très difficile d’établir précisément la quantité de molécules actives se trouvant dans ces alternatives. Je ne recommande pas ces alternatives aux femmes enceintes ou à celles allaitant leur bébé, ainsi qu’aux utilisateurs de médicaments anticoagulants ou aux personnes qui souffrent de pierres aux reins.

Pâtes au curcuma, tomates, zucchini, citron et bocconcini | Catelli

Comment intégrer le curcuma à notre menu?

Une chose est claire, le curcuma se marie à merveille avec une panoplie de saveurs. Je l’adore personnellement saupoudré sur des crudités (ex: tranches de tomate, concombre, carottes, choux-fleurs, etc.), combiné à du lait de coco en sauce, dans une boisson chaude contenant de la cardamome et de la cannelle, sur du tofu/tempeh grillé ou encore dans un riz frit. Tu pourras aussi en mettre dans une panoplie de mets en sauce ainsi que dans des soupes ou potages.

Il existe aussi des produits qui contiennent directement cette épice indienne ancestrale, tels que les pâtes au curcuma de Catelli. Une portion de pâtes de 85 g pourra te permettre d’aller chercher 1700 mg de curcuma, c’est-à-dire une quantité se rapprochant de celle utilisée dans quelques études scientifiques confirmant ses effets positifs sur la santé. En plus d’être délicieuses, elles sont ultra polyvalentes et composées de blé 100% canadien. Si tu désires les essayer, je t’invite à passer dans la section des pâtes alimentaires de ton épicerie québécoise favorite.

Bien sûr, pour pouvoir profiter de ces avantages, il est aussi important de consommer du curcuma de manière régulière. Voici une raison de plus pour commencer à expérimenter davantage en cuisine avec cette épice qui gagne à être connue!

Bienfaits du curcuma

Le curcuma pourrait, entre autres, contribuer à réduire l’hypertension artérielle[5] et à protéger les patients à risque de maladies cardiovasculaires. Selon certains chercheurs, il pourrait également être utilisé en complément aux médicaments conventionnels.[6]

De plus, celui-ci peut aussi être considéré comme une alternative prometteuse pour les patients souffrant de troubles digestifs.[7]

Peu importe, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer les doses nécessaires pour obtenir des effets considérables sur la santé. Il s’agit cependant sans aucun doute d’une option peu dispendieuse, accessible et généralement sécuritaire qui mérite d’être connue.

Comment optimiser ses bienfaits?

La curcumine possède une variété d’activités biologiques intéressantes. Malheureusement, celle-ci est très instable, ce qui rend les études à son sujet plus difficiles à réaliser. Lorsqu’elle est consommée par la voie orale, elle n’est pas absorbée dans son entièreté par le système digestif. De plus, elle se transforme rapidement en d’autres substances qui ont moins de bienfaits dans le corps.

Pour ces raisons, aucune conclusion claire n’a été tirée au sujet de ses impacts sur notre organisme.

Par contre, il existe des moyens d’optimiser les effets de la curcumine. Certains projets de recherche auraient noté des effets positifs sur le taux d’absorption de cette molécule lorsqu’elle est combinée avec la pipérine retrouvée dans le poivre[8].

Recette de pâtes au curcuma de Catelli

Comme tu auras pu le comprendre, tu as tout à gagner à ajouter du curcuma dans ta routine alimentaire. Je dois aussi avouer que visuellement parlant, les pâtes au curcuma de Catelli sont tout simplement magnifiques. Puisqu’on mange aussi avec les yeux, ça pourrait contribuer à hausser ton niveau de satisfaction avec le repas.

Garnies de citron, de parmesan, de poivre et d’huile d’olive et servies avec des tomates et des zucchinis rôtis, tu verras que ces pâtes ont tout pour plaire. N’oublie pas de nous partager ta création culinaire sur les réseaux sociaux, j’ai bien hâte de voir ça!

Pâtes au curcuma, parmesan & citron

 

  • ½ boîte (150 g) (de pâtes au curcuma de Catelli )
  • 1L (4 tasses) d’eau
  • 5 ml (1 c. à thé) de sel

Légumes grillés

  • 500 ml (2 tasses) de tomates cerises entières
  • 2 zucchinis moyens tranchés en biseau
  • 15 ml (1 c. à table) d’huile d’olive
  • Sel et poivre du moulin, (au goût)

Garnitures des pâtes

  • 15 ml (1 c. à table) d’huile d’olive
  • 2 moyennes gousses d’ail, pressées
  • Zeste et jus d’un demi citron
  • 60 ml (¼ tasse) de parmesan râpé finement
  • 2 ml (1/2 c. à thé) de poivre du moulin
  • 80 ml (1/3) tasse de mozzarella fraîche déchirée en morceaux
  1. Préchauffer le four à 230 °C (450 °F).
  2. Faire griller les courgettes et les tomates cerises huilées et assaisonnées sur une plaque recouverte d’un tapis en silicone pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’elles aient développé une couleur dorée.
  3. Cuire les pâtes 8 minutes dans l’eau salée bouillante. Remuer occasionnellement.
  4. Retirer du feu et réserver 1/2 tasse de l’eau de cuisson pour plus tard, puis égoutter les pâtes. Réserver.
  5. Dans la même casserole, à feu moyen doux, faire suer l’ail dans l’huile d’olive.
  6. Ajouter le reste des ingrédients ainsi que les pâtes cuites et l’eau salée.
  7. Une fois le fromage fondu, cuire quelques minutes de plus à feu mi-vif en remuant constamment, jusqu’à ce que la sauce épaississe.
  8. Servir les pâtes garnies des légumes, de mozzarella et d’un peu plus de parmesan et de poivre, au goût.

 

Les pâtes au curcuma pourraient aussi être délicieuses dans une recette de soupe Minestrone à la mijoteuse ou dans une assiette de pâtes au saumon croustillant et brocoli.


Références

[1] The dark side of curcumin

[2] The Chemistry of Curcumin: From Extraction to Therapeutic Agent

[3] Turmeric | NCCIH

[4] The Chemistry of Curcumin: From Extraction to Therapeutic Agent

[5] The effect of Curcumin/Turmeric on blood pressure modulation: A systematic review and meta-analysis

[6] Efficacy and safety of turmeric and curcumin in lowering blood lipid levels in patients with cardiovascular risk factors: a meta-analysis of randomized controlled trials

[7] Efficacy of turmeric in the treatment of digestive disorders: a systematic review and meta-analysis protocol

[8] Curcumin: A Review of Its’ Effects on Human Healthm

Scroll to Top