S1E9 | Y aller “all in”: Manger plusieurs milliers de calories par jour pour être en santé

L’approche “All in” en quelques mots

Avant de te laisser écouter l’entrevue que j’ai eu la chance de réaliser avec Audey-Anne, j’aimerais te glisser quelques mots au sujet de l’approche “All in”. Puisque je compte t’en parler plus en détail à travers une vidéo qui sera publiée éventuellement (n’hésite pas à me dire en commentaire sous l’article si ça t’intéresse et ça m’encouragera à travailler là-dessus plus rapidement!), je vais y aller en surface avec mes explications pour le moment.

En quelques mots, tu dois savoir qu’il s’agit d’une méthode utilisée pour cesser de ressentir la faim extrême, principalement chez gens ayant un trouble alimentaire tel que l’anorexie. En se donnant la permission de manger jusqu’à pleine satisfaction (physique et mentale), sans compter les calories ou se restreindre, il est possible de rééquilibrer les différents signaux du corps et de réussir à ne plus ressentir de rages alimentaires aussi importantes.

Ce processus est long et difficile pour la plupart des gens. Il demande aussi, à mon avis, un accompagnement par un professionnel de la santé spécialisé dans le domaine. D’ailleurs, si tu sens que tu as des comportements alimentaires ou des pensées par rapport à ton corps ou à ton alimentation qui te font du mal, n’oublie pas qu’il existe une tonne de ressources de confiance pour te venir en aide. Par exemple, tu pourras trouver les coordonnées de cliniques (nutritionnistes et psychologues), des réponses à tes questions ainsi qu’une ligne d’écoute sur le site web de l’organisme ANEB. Je te recommande aussi de passer jeter un coup d’oeil à la page de l’organisme ÉquiLibre, qui offre aussi un lot d’informations qui pourraient t’aider.

Si tu veux en savoir davantage sur le sujet, je te suggère de visionner la vidéo au sujet de l’expérience de Stephanie Buttermore, une ancienne participante de compétitions de culturisme/bodybuilding ayant utilisé l’approche “all in” pour traiter ses troubles alimentaires.

Au sujet d’Audrey-Anne

Audrey-Anne travaille au Tribunal de la Sécurité sociale du Canada, au sein du gouvernement fédéral. Elle ne pensait jamais travailler au gouvernement car elle se disait être une personne qui aime que les choses bougent et de nouveaux challenges, mais, à sa grande surprise, elle travaille là depuis quelques mois déjà et aime vraiment ça! Avant de travailler au gouvernement, elle a travaillé au Nautilus Plus pendant plus de 2 ans, un centre de conditionnement, en tant que diététiste. Elle travaillait surtout en perte de poids avec ses clients, ce qui impliquait de se concentrer énormément sur l’apparence et le corps. 

La raison qui lui a fait quitter son emploi est la suivante: elle voulait se consacrer à 100% à sa guérison et elle avait besoin d’une pause du monde de la nutrition. Auparavant, elle a également enseigné un cours à La Cité collégiale, ce qui lui avait révélé son amour pour l’enseignement! Elle a complété un baccalauréat en Sciences de la Nutrition à l’Université d’Ottawa de 2012-2016, et avant même qu’elle soit admise à l’université, elle savait que le seul programme qui la passionnerait était celui de Nutrition, car c’est un sujet qui l’intéressait depuis toujours. Elle dirait que ce qui la distingue des autres, c’est qu’elle est une personne très empathique, donc elle a toujours créé très facilement des relations avec ses clients, ayant le réel désire d’aider chaque personne. Elle s’est fait souvent dire qu’elle est une personne authentique.

Ses passions et passe-temps sont la musique (elle chante et elle joue de la guitare), les sports, car elle adore être active (avec l’exception de la dernière année, car elle était en période de guérison) et aider les gens autour d’elle (ça sonne quétaine, mais c’est vrai haha).

Tu aimerais arriver à mieux comprendre ton corps?

Réellement écouter sa faim, son rassasiement et sa satiété, ça demande du temps. Pour y arriver, je crois qu’il est également important de se poser les bonnes questions et de s’assurer d’être bien entouré dans le processus. Pour ce faire, j’ai décidé de vous proposer une nouvelle formation nommée “La Faim: Comment mieux écouter ton corps!”.

Si tu réponds OUI à ces questions, je crois que cette nouvelle ressource pourrait t’aider.

  • Tu es tanné de suivre des diètes qui ne fonctionnent pas et de mettre ta santé entre les mains de ‘’coachs’’ ou de ‘’gourous santé’’ qui n’ont pas de formation scientifique?
  • Tu as besoin de ressources claires et précises?
  • Tu veux trouver la motivation et enfin te lancer?

Pour en savoir plus et être informé(e) lorsque le projet sera officiellement lancé, je te suggère de t’inscrire à mon infolettre et de te joindre à nous sur l’événement de lancement de ma formation. C’est à ces endroits que je vais te partager des informations spéciales en plus de rabais exclusifs, tu ne voudrais pas manquer ça!

En prime, en te joignant à cette belle communauté, tu recevras gratuitement ma vidéo “3 choses qui t’empêchent de manger réellement à ta faim”. Ça t’aidera à commencer tes démarches sur une bonne note!

Signaux d’alerte ressentis par Audrey-Anne:

Premières 4 années:

  • Aménorrhée
  • Légère perte de cheveux
  • Plus frileuse qu’avant
  • Plus sérieuse (moins joyeuse, ricaneuse, etc.)
  • Moins sensible, créative 
  • Moins d’appétit et parfois (assez rarement) des binges
  • Plus concentrée sur mon apparence
  • Moins de libido (il faut en parler)

Dernières années (3 ans subséquents):

  • Aménorrhée
  • Perte sévère de cheveux
  • Froid en tout temps, même lorsqu’elle montait le thermostat de son bureau à 30 degrés Celsius
  • Souvent triste voire dépressive (ne riais plus jamais par elle-même)
  • Vraiment moins de créativité (pour ses loisirs) et moins de sensibilité envers les autres
  • Très concentrée sur elle-même, son apparence, son alimentation et son poids prenaient toute la place
  • Presque plus d’appétit (avant qu’elle recommence à manger où là son appétit a été réactivé intensément)
  • Faim extrême (donc dans un deuxième temps, une fois la reprise alimentaire)
  • Libido absente

Les références

Les livres

Sur YouTube

Le podcast

AVERTISSEMENT! Cet épisode de podcast contient des informations pouvant être plus sensibles pour certaines personnes et je désire m’en excuser (mention de nombre de calories, discussion autour des troubles alimentaires et de l’anorexie…). J’aimerais donc t’inviter à ne pas écouter cet enregistrement si tu sens que ce sont des choses qui pourraient t’affecter négativement. Je vais tâcher de censurer les prochaines conversations autour des troubles alimentaires pour m’assurer que le contenu soit adapté pour tous.

4 réflexions au sujet de “S1E9 | Y aller “all in”: Manger plusieurs milliers de calories par jour pour être en santé”

  1. J’ai écouté ce podcast (et tous les autres) avec beaucoup d’intérêt. Merci pour le partage ! J’aimerais bien sûre en savoir plus. Je serais très curieuse d’écouter une entrevue sur le ”All-in” avec une psychologue spécialisée en TCA. Je crois vraiment à ce type d’approche. Par contre, j’ai l’impression que pour y arriver à 100%, on doit complètement éliminer dans un premier temps la culpabilité par rapport à l’alimentation et la préoccupation face au poids. Sinon, il est fort probable que la partie ”manger ses émotions” prennent régulièrement le dessus, peu importe le type de TCA, non !? Bref, j’ai beaucoup de questionnements, car selon moi c’est la seule approche qui permet de complètement décrocher pour arriver ensuite un jour à être complètement dans l’alimentation intuitive. Bien qu’on aborde l’importance de l’aspect psychologique dans le podcast, ayant travaillé quelques années en santé mentale, je me questionne sur les pistes afin d’arriver à décrocher mentalement pour ensuite vraiment écouter son corps avec le ”All-in”. Merci à Audrey-Anne aussi !

    1. Cynthia Marcotte

      Allô Mia,

      Wow, tes questions me donnent encore plus envie de plonger plus en profondeur dans mes recherches sur la question! C’est définitivement un sujet que je vais couvrir davantage sur ma chaîne YouTube puisqu’il y a définitivement plusieurs petites étapes qui doivent être accomplies avant de pouvoir “manger réellement à sa faim”.

      D’ailleurs, je vais beaucoup parler de tout ça dans ma prochaine formation dans laquelle il y aura des sections au sujet de l’approche “Health at every size” ainsi que l’alimentation intuitive/consciente. C’est des domaines qui m’interpellent beaucoup et je sens qu’en savoir plus à ce sujet pourrait aider plusieurs personnes à cesser de culpabiliser par rapport à ce qu’ils consomment.

      N’hésite pas à me partager des ressources sur la question si tu en as en tête, ce sera un plaisir de lire ça! <3

      Passe une belle journée et à bientôt j'espère! xxx

    2. Annie Martineau

      Bonjour! J’ai adoré ce podcast. C’est exactement ce que je suis en train de vivre! Ça me confirme que mon approche d’y aller All In est bonne!
      J’avais cependant quelque chose à suggérer. Je pense que ce serait super de ne pas apporter de chiffres et nombre de calories, par exemple. En tant que fille qui est en guérison, je me suis sentie trigger à quelques fois durant l’écoute quand on nommait le nombre de calories ingérées par jour. Peut-être mettre des “bip” ou suggérer aux invités de ne pas donner de quantités, de chiffres?

      Mais sinon, super podcast! Je l’ai même envoyé à ma mère, pour qu’elle comprenne ce que je vis. Merci!

      1. Cynthia Marcotte

        Allô Annie,

        Un gros merci à toi, ça me touche énormément de savoir que tu as apprécié cet épisode! <3

        Effectivement, j'y ai pensé en faisant le montage, mais j'ai complètement oublié de mettre les "bip" et je m'en veux maintenant. Je dois t'avouer être encore nouvelle en tant que créatrice de podcast dans ce domaine et j'ai laissé glisser cet élément qui peut définitivement avoir des conséquences négatives sur plusieurs personnes vivant dans cette situation. Je vais immédiatement ajouter un avertissement dans l'article et dans la description du podcast.

        Est-ce qu'il y a d'autres informations qui t'on semblées mériter une censure? Je vais en faire la mention dans l'article pour que les gens soient conscients qu'on aborde ces sujets dans l'épisode.

        Sinon, je serais vraiment curieuse d'en savoir davantage au sujet de ton expérience avec l'approche "All In" si tu es à l'aise avec le fait d'en parler. Tu peux me répondre ici ou en privé si tu préfères. Ça va m'aider à mieux analyser cette solution pour vous partager de meilleures informations dans le futur.

        Merci pour tout et à bientôt j'espère, xxx

Les commentaires sont fermés.

Scroll to Top